Le site des amoureux du style de vie à la Française Vivre en France comme des Français

STORY

Le tintamarre de Courseulles-sur-Mer

Chaque année, lors de la semaine Acadienne, est célébré le débarquement des troupes alliées et la libération de la France lors de la 2nde Guerre mondiale. L’appellation « semaine acadienne » fait en effet référence à la région nord-américaine de l’Acadie pour rendre hommage aux soldats canadiens.
 

La semaine Acadienne

Casseroles, clochettes, claquettes, crécelles, tambours… : chaque année un impressionnant brouhahas est généré par des centaines d’instruments improvisés sur la digue de Courseulles-sur-Mer (Calvados) pour la Fête nationale de l’Acadie, cette région nord-américaine où 300 000 personnes parlent encore le français et regroupant, globalement, une partie de la province du Nouveau-Brunswick (Canada), le nord-ouest du Maine (États-Unis) et quelques localités au Québec et en Nouvelle-Écosse.

Grand bal country, journées thématiques sur « La vie au moment du Débarquement » (qui eu lieu en 1755), projection de documentaires, randonnée pédestre historique sur les traces des Canadiens ou encore exposition de cerfs-volants géants : la semaine acadienne est riche en animations et se conclue chaque année en beauté avec ce fameux tintamarre que le clergé acadien a réhabilité en 1955 pour souligner les 200 ans du « Grand Dérangement ».

Depuis il réunit, autour du 15 août, des centaines de personnes rendant hommage aux soldats Acadiens : en longeant les plages du débarquement, dans le bruit et la bonne humeur et en même temps que les Acadiens faisant de même de l’autre côté de l’Atlantique, les musiciens amateurs tentent de faire résonner le Grand tintamarre jusqu’au Canada !

Pour plus d’informations sur la programmation de la Semaine Acadienne.


Auxane de Comme des Français

 

---


Une passion pour l'Histoire ? Découvrez ces autres stories :
. Le saviez-vous au Pays de Saint-Omer
. L'un des châteaux forts les mieux conservés
. Dans les pas de Napoléon