Le site des amoureux du style de vie à la Française Vivre en France comme des Français

STORY

PICTO CHIC Created with Sketch.

La broderie au fil d’or

Depuis le 17e siècle, la ville de Rochefort est le berceau d’un artisanat bien particulier : la broderie au fil d’or. L’histoire de cet art est entièrement liée à celle de la ville-arsenal où travaille aujourd’hui l’une des dernières représentantes de ce métier d’exception.

Une tradition historique


L’installation des premiers ateliers de brodeurs à Rochefort date de 1666. Principal ministre de Louis XIV, Jean-Baptiste Colbert décide de fonder plusieurs manufactures royales afin de valoriser et promouvoir le savoir-faire français.

À Rochefort, on commence à broder du fil d’or. Au départ, ce sont des militaires qui, entre deux missions, travaillent le cannetille, un fil de métal verni d’or, et brodent des uniformes et drapeaux destinés à l’armée. Rapidement, Rochefort devient le berceau d’une technique qui se professionnalise et se développe.

Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, un atelier florissant formait chaque année près de quinze ouvrières qui y confectionnait des uniformes de prestige pour préfets, ambassadeurs et académiciens.

Le Bégonia d’Or

Déclinant dans les années qui suivent, la filière est finalement sauvée par Marie-Hélène César. Cette professionnelle crée en 1993 un brevet des métiers d’art et de la broderie au lycée professionnel de Rochefort et ouvre un atelier en centre-ville.

Quelques années plus tard, l’Atelier du Bégonia d’Or est repris par une de ses élèves, Sylvie Deschamps. Très vite, celle-ci reçoit des commandes de maisons de haute couture comme Chanel, Dior et Valentino. Elle collabore également avec des artistes contemporains et, depuis peu, avec des maisons de joaillerie.

Pour Piaget, elle brode par exemple de véritables fonds de montre ; un travail particulièrement minutieux.

Aujourd’hui, le Bégonia d’Or poursuit son travail de transmission en proposant des stages ouverts aux amateurs. Sur réservation, il peut aussi se visiter ; une jolie manière de découvrir Rochefort autrement en partant à la rencontre des trésors et techniques de cet artisanat dont Sylvie Deschamps est aujourd’hui l’unique Maître d’Art.

Tous les renseignements sur l’atelier.

Bérengère pour Comme des Français.


---

Restons dans les prestigieux savoir-faire français :
- 5 siècles de soierie à Lyon
- La cité de la dentelle de Calais
- Le musée industriel de la corderie Vallois