Le site des amoureux du style de vie à la Française Vivre en France comme des Français

STORY

PICTO CURIEUX Created with Sketch.

Le Palais Jacques Cœur

Construit en plein cœur de la ville de Bourges au milieu du 15e siècle par un fils de petit commerçant devenu l’homme le plus riche de son temps, le Palais Jacques Cœur est l’un des édifices les plus flamboyants de son siècle. Véritable joyau, cet incroyable monument possède une architecture et des ornements qui semblent parfaitement correspondre à la devise de son propriétaire : « À cœur vaillant, rien d’impossible. »
 

Jacques Cœur : un destin romanesque

Né aux alentours de l’année 1400 dans une modeste famille de vendeurs de fourrure, Jacques Cœur montre dès son plus jeune un don pour le commerce et un goût prononcé pour l’aventure. En pleine Guerre de Cent Ans, il décide de partir à la conquête du monde. Premier français à découvrir le territoire de Damas, il est frappé par le luxe des pays orientaux.
De retour en France, il présente ses trouvailles à la cour, émerveillée, de Charles VII. Rapidement, son commerce se développe : il place à la tête des principaux comptoirs orientaux des « facteurs », auprès desquels il est très populaire, et développe sa propre flotte de navires. Cette brillante idée le rend entièrement autonome et fait de la « marque » Jacques Cœur la plus importante de tout le bassin méditerranéen.

Anobli par Charles VII, le zélé commerçant décide de fonder un véritable empire foncier dans sa région natale, le Berry. Accumulant châteaux, terres et vignobles, il augmente encore davantage une fortune déjà colossale.

Malheureusement, le Roi commence à craindre cet ami trop puissant. Accusé de fraudes, Jacques Cœur voit sa fortune confisquée et se retrouve condamné à mort, une peine qui sera commuée, grâce à son amitié avec le pape, en emprisonnement à vie. L’aventurier parvient à s’évader et est recueilli à Rome par le souverain pontife qui lui demande de partir en croisade. Lors du voyage, il contracte une maladie et meurt en 1456 sur l’île grecque de Chios.

Le Palais

En 1439, Jacques Cœur est fait « Grand Argentier de la Couronne ». Il décide alors de construire un palais à la hauteur de sa puissance dans sa cité natale, celle de Bourges. En 1450, toute la Cour est invitée à l’inauguration de cette demeure exceptionnelle. Le biographe de Charles VII écrit qu’à cette époque « le palais est si beau, si décoré d’ornements que, dans toute la France et jusque chez le Roi il n’en existe pas de plus magnifique. »

Dessinée par Jacques Cœur lui-même, la cour du palais est particulièrement intéressante. Sur un escalier, le financier a fait sculpter les portraits de ses ouvriers. Face à eux, d’autres sculptures représentent les plus importants membres de la Cour, une manière de signifier à ces derniers qu’un homme du peuple peut réussir à surpasser leur puissance et leur richesse…


L’intérieur du palais témoigne d’un grand souci de confort et d’hygiène : tous les appartements sont équipés de latrines et de cheminées. Magnifiquement décorés, ils sont riches de nombreuses références au monde maritime et à l’Orient si cher à Jacques Cœur.

Hôtel de ville de Bourges au 17e siècle, tribunal puis Palais de justice en 1820, le Palais Jacques Cœur appartient désormais au Centre des Monuments Nationaux qui en propose une visite à ne pas manquer si vous êtes de passage dans la capitale du Berry.


Toutes les informations pratiques.


Bérengère pour Comme des Français


Restons dans des hauts lieux de l’Histoire de France :
- Le château de Chantilly
- Le château de Pierrefonds
- Le château de Fontainebleau