Le site des amoureux du style de vie à la Française Vivre en France comme des Français

STORY

PICTO CURIEUX Created with Sketch.

Le château d’Anet

Construit en 1548 pour Diane de Poitiers, favorite du roi Henri II, le château d’Anet est un véritable joyau de la Renaissance française. Situé en Eure-et-Loir à seulement 75 kilomètres de Paris, ce château toujours privé se visite de début février à fin novembre et permet de mieux comprendre la vie et le quotidien de celle que l’on surnommait en son temps « la presque Reine. »

Diane de Poitiers

Née aux environs de l’année 1500 dans le Dauphiné, Diane de Poitiers est la fille d’un noble provençal proche du pouvoir royal. À l’âge de 15 ans, elle épouse un certain Louis de Brézé. Grand sénéchal de Normandie et petit-fils de Charles VII et de sa maîtresse Agnès Sorel, il est son aîné de 40 ans.

Obtenant la charge de dame d’honneur de la Reine Claude puis de Louise de Savoie, mère de François Ier, Diane se rapproche des enfants royaux et notamment du cadet, Henri, qui devient son amant alors qu’il n’est encore qu’un tout jeune adolescent.

Devenu Roi en 1547 sous le nom d’Henri II, il couvre sa maîtresse de cadeaux et la fait titrer Duchesse de Valentinois. Toute sa vie, le roi Henri restera profondément amoureux de cette femme qu’il avait connu dès son plus jeune âge. Jusqu’au bout, elle aura été sa fidèle confidente et sa grande amie de cœur.
 

Célèbre pour sa beauté, Diane de Poitiers est blonde et porte le front haut. Pour préserver ses qualités, elle s’impose une hygiène de vie très stricte. Chaque jour, après un bain d’eau glacée, elle pratique l’équitation pendant près de 3h et ne prend que deux légers repas. Surtout, afin de garder la blancheur extraordinaire de sa peau, elle est connue pour avoir consommé de l’or liquide.

Anet : la dernière demeure

Sur l’emplacement d’un premier bâti datant du 12e siècle, Henri II confie à son architecte Philibert de l’Orme le soin de construire un somptueux château pour sa maîtresse en 1548. Humaniste éclairé, celui-ci est l’un des plus grands artistes de la Renaissance française ; il s’est notamment illustré en bâtissant le château de Chenonceau et en apportant d’essentielles modifications à ceux de Vincennes et Fontainebleau.

À Anet, cinq années suffisent pour achever les travaux auxquels participent également Benvenuto Cellini, Germain Pilon et Jean Cousin. Définitivement retirée dans le château après la mort du Roi en 1559, Diane de Poitiers y décède le 25 avril 1566. Souhaitant y reposer, sa fille lui fait édifier une chapelle funéraire.

Après elle, Anet devient la propriété de la famille des Ducs de Vendôme, celle de la Duchesse du Maine et enfin du Duc de Penthièvre, petit-fils de Louis XIV et Madame de Montespan. Depuis 1840, cinq générations de la même famille se sont succédées à la tête du château, entreprenant toujours d’importantes campagnes de restauration.

Pour préparer votre visite.

Bérengère pour Comme des Français.


----
Poursuivons notre voyage en terre royale :
- Un haut lieu de l’histoire de France
- Un château de conte de fées
- Le château de Chantilly