Le site des amoureux du style de vie à la Française Vivre en France comme des Français

STORY

PICTO CHIC Created with Sketch.

Découvrez le parcours du créateur de génie Cristobal Balenciaga

Créateur de génie, Balenciaga a toujours fait preuve d’une grande sensibilité. Bouleversant les codes de la mode, il a imposé son style au point de révolutionner le vestiaire féminin. À l’occasion de l’exposition au Musée Bourdelle, je me suis promenée au milieu des sculptures et des créations du couturier. Découvrez sa vie, ses oeuvres et son influence encore présente dans le milieu de la haute couture. 

Né une aiguille dans la main !

Né en 1895 à Getaria (Espagne), Cristobal Balenciaga est un véritable précoce dans le monde de la haute-couture. Avec une mère couturière, il plonge rapidement dans le domaine et se découvre une véritable passion. À douze ans il œuvre déjà en jeune apprenti chez un tailleur. Plus tard, il devient acheteur à Madrid et s’approvisionne chez Elsa Schiaparelli, Madeleine Vionnet et la célèbre Coco Chanel.

Il ne tarde pas à découdre et recoudre les créations pour en comprendre la structure et va jusqu’à inclure sa touche personnelle. En autodidacte, il ouvre sa première maison de mode à San Sébastien à tout juste 23 ans. Le succès est au rendez-vous, au point de compter parmi ses fidèles clients la famille royale. Persuadé de son talent, il ouvre successivement deux maisons de couture à Madrid et Barcelone. La guerre civile espagnole de 1935 le contraint a fuir l’Espagne. Il s’installe à Paris où il ne tarde pas à ouvrir une nouvelle maison de couture au 10 avenue George-V. En 1937, il présente une première collection qui remporte un succès sans égal !

Un architecte de la matière

À l’instar de ses pairs, le couturier ne fait pas que dessiner. Aiguille en main, il est l’un des rares à confectionner les vêtements. Fasciné par le noir profond, il aime expérimenter avec les tissus, la coupe, la souplesse du vêtement pour venir magnifier la femme. Pour lui, le noir est fascinant et illimité en termes de support de création. Illimité dans les matières : mate, brillante ; dans la possibilité de jouer avec les volumes, la coupe, la géométrie des formes. Il a créé de nouvelles techniques afin de gagner de l’ampleur avec peu de tissus.

D’abord, il y a le tissu, après seulement le couturier.

Cristóbal Balenciaga
Bien que ses créations puissent être très épurées, il puise aussi son inspiration dans sa culture hispanique : couleurs acidulées et surprenantes, capes de toréador ou robes infante,...

Balenciaga n’a aucune limite, au plus grand bonheur des dames ! Il ira puiser dans le passé afin de confectionner des vêtements amples, arrondis, agrémentés de dentelles ou de broderies. La ligne de vêtement est donc totalement à l’opposé des créations cintrées et corsées de Christian Dior.

Il ira jusqu’à se donner corps et âme à son œuvre. Dans les années 50, il passe du temps à parfaire ses créations et à sortir, pour chaque défilé, une véritable pièce de maître. Jupes ballon, manches melon : la presse approuve chaque nouvelle idée.

Pour sa contribution à l’industrie de la mode, Balenciaga est fait Chevalier de la Légion d’honneur en 1958. Il sort dans la même année la robe Baby Doll bien souvent imitée.

Et aujourd’hui ?

Après 30 ans de services à Paris, Balenciaga ne trouve plus sa place parmi les nouveaux codes prônés par la société française (mini-jupe, prêt-à-porter...). Il présente, au grand dam du monde de la mode, sa dernière collection et se retire ensuite en Espagne, sans oublier de dessiner les uniformes d’hôtesses de l’air d’Air France et de la robe de mariée de la Duchesse de Cadix.

Il décède en 1972 d’une crise cardiaque, laissant derrière lui des créations qui resteront dans l’histoire. Josephus Thimister relance la maison Balenciaga, endormit jusqu’en 87, en sortant en 91 une ligne de prêt-à-porter. Nicolas Ghesquière reprend ensuite les rennes jusqu’en 2012 après 15 ans de service où son talent aura amené un œil nouveau et futuriste. Il lance notamment une ligne de sacs, dont le it bag Classic, et une collection pour homme ainsi que des chaussures.

En conclusion Balenciaga maîtrise son art comme nul autre créateur. Il laisse dans son sillage un travail orchestré par des mains de maîtres qui influence encore aujourd'hui tout le secteur de la haute couture.

Aphélie de Comme des Français

--

Retour sur l'exposition BALENCIAGA, L'OEUVRE AU NOIR

-- 

D'autres stories ?

Les escapades de Monsieur & Madame Curieux au Musée des Arts Forains

Le Paris littéraire

--

Vous êtes de passage dans la région parisienne et vous souhaitez visiter les environs ? Partez à la découverte de Paris en compagnie de nos Ami(e)s français(e)s qui se feront une joie de vous guidez et de vous livrer tous les secrets de la capitale. 

Paris d'Est en Ouest

A la découverte du Marais

Un voyage dans le temps à Montmartre

-- 

Crédits photos : Comme des Français