Le site des amoureux du style de vie à la Française Vivre en France comme des Français

STORY

PICTO CHIC Created with Sketch.

Le foulard

Pièce d’étoffe que l’on met autour de son cou, ou de son buste, pour se protéger du froid ou du soleil, le foulard a vécu mille vies avant de devenir un accessoire incontournable de la mode féminine. A l’instar du célèbre carré Hermès, il peut être en soie mais les matières, formes, imprimés et couleurs sont multiples selon les cultures et les tendances.
 

Une 1ère fonction purement utilitaire

 

Au même titre que les bijoux, le foulard s’ajoute aujourd’hui à une tenue pour lui donner une touche particulière. Historiquement, il répondait plus prosaïquement à un besoin de protection contre les intempéries, à une quête d’hygiène (à Rome son rôle était principalement d’aider à rester propre) ou, pour les personnes les plus aisées, à une envie d’afficher leur richesse.

Son étymologie vient du mot provençal « foulat » signifiant « tissu léger » qui, à partir du 18ème siècle, désigne un morceau de tissu en coton ou en soie permettant de réaliser les écharpes.

Initialement employé au sens générique du mot tissu, le « foulat » qualifie progressivement un morceau (et non plus un rouleau) découpé en parties plus fines.

C’est à la cour de François Ier qu’il apparait comme un accessoire de mode même si l’on parle alors plutôt de fichus, d’étoles ou de châles. Après avoir été plébiscité tant par les hommes que les femmes, il devient l’apanage de celles-ci qui le porte principalement sur les épaules, la tête ou autour de leur cou. Avec le développement de Lyon comme capitale mondiale de la soie, la pièce d’étoffe qui était depuis l’apparition du tissage plutôt en coton, adopte la noble matière et deviendra ainsi, progressivement, un objet de luxe.

Indémodable depuis plus de 80 ans

Foulard en soie de forme carrée, la création de Robert Dumas, directeur d'Hermès en 1937, est devenue emblématique de la maison de luxe française dans le monde. Intemporel, le carré Hermès se compose de 300 petits carrés de soie correspondant au nombre d’œufs qu’un ver à soie pond dans une vie (soit environ 400 km de la précieuse matière !).
Le 1er motif habillant ce très chic accessoire est inspiré d'une sorte de jeu de l'Oie populaire dans les années 30 et, longtemps, ce sont le monde équestre et la chasse qui sont mis en avant. Progressivement les thématiques varient : animaux, arts, épopée napoléonienne, automobile ou encore sport se déclinent au fil des décennies avec notamment, en 1984, une édition pour les Jeux olympiques d'été.

De nos jours Hermès invite régulièrement des artistes du monde entier à proposer des illustrations et toute grande star se doit d’avoir posé au moins une fois avec le luxueux foulard. 

Jacqueline Onassis, Brigitte Bardot, Madonna, Romy Schneider ou même Élisabeth II comptent par exemple parmi les personnalités ayant contribué à son aura international. Porté de manière traditionnelle ou plus créative (noué autour de la tête en mode pirate, comme ceinture ou en anse de sac ou encore autour de la cheville), le carré Hermès ne cesse de se renouveler avec, ces dernières années, un fort attrait des fashionistas pour les foulards aux motifs ethniques.

Envie de vous faire plaisir ou d’offrir ce légendaire accessoire de mode française ? Trouvez le modèle qui vous plait sur ce site.



Valérie de Comme des Français
 

 

----

Complétez votre lecture avec ces articles
. Pour accompagner le foulard
. 5 siècles de soierie lyonnaise
. La Parisienne, incarnation de la France dans le monde